Poulinière : la lactation, période clé

Une fois le poulain né, il grandit très vite : il double son poids le premier mois, à 6 mois, environ 70% du développement des cartilages est effectué et il atteint 90% de sa taille à 1 an.

La lactation entraîne une forte augmentation des besoins nutritionnels de la jument, en particulier au cours du 2ème et 3ème mois, stade où la production de lait atteint son maximum. Il est donc nécessaire de lui apporter, en complément de fourrages (herbe ou foin), une ration d’aliment adaptée à ses besoins, afin qu’elle produise un lait de qualité, en quantité suffisante, sans qu’elle n’épuise ses propres réserves. Elle restera en bonne condition pour accomplir une nouvelle gestation.

Graph besoins poulinière

Les carences nutritionnelles en lactation sont lourdes de conséquences

Conséquences des carences énergétiques :

Affectation de l’état corporel de la jument, de la réussite de la fécondation, de la survie embryonnaire et du développement fœtal.

Conséquences des carences protéiques :

Réduction de la production laitière et de la richesse en protéines du lait, affectant la vitesse et la bonne croissance du poulain : développement disparate, affections ostéo-articulaires juvéniles…

Pour en savoir plus : « Les caractéristiques nutritionnelles incontournables de la nutrition élevage »

Rendez-vous sur la page d’accueil pour trouver l’aliment le plus adapté à vos poulinières, ainsi que calculer vos rations.