Bruno Garez

BRUNO GAREZ

C’est à Lessard le National, tout près de Chalons sur Saône, que Bruno Garez possède, avec sa sœur Christine, Championne de France des cavalières en 2011, une structure équestre basée sur l’enseignement et la compétition.

D’une famille pétrie de cheval, son grand-père était vétérinaire équin aux Armées, Bruno a gravi tous les échelons de la hiérarchie pour, dans les années 2000, compter parmi l’élite française. A l’époque, Donald Rouge lui a permis de se classer dans de nombreuses Coupes des Nations et de remporter quelques victoires de renoms.

Aujourd’hui, Bruno se dédie à une écurie de propriétaires qui lui confient des chevaux de 5 à 7 ans, cela sans délaisser le haut niveau.

L’avenir qu’il espérait voilà quelques années pour Rêve de Nabab s’est concrétisé tant en 2015 qu’en 2016 lors des concours étoilés disputés dans la région Sud-Est qu’il s’agisse de Bourg en Bresse, Macon, Dijon, Dôle ou Lons le Saulnier. Par ailleurs, trois autres chevaux sont venus compléter son piquet et ce avec succès. En effet, Titouan de Curaine, Sante Fe Valfleuri et United Sunheup figurent dans de nombreux classements.

Rappelons que son élève Lalie Saclier, 4ème par équipe des Championnats d’Europe minime en 2011 et Championne de France junior en 2014, a, depuis, pris son envol et conduit sa propre entreprise.

Si Titouan de Curaine et Rêve de Nabab demeurent performants, Bruno est entré dans le haut niveau avec United Sunheup sélectionné pour les Coupes des Nations au cours de la saison 2018 et par ailleurs 5ème du Championnat de France Elite.