Accueil > Championnats de France des Mâles de 2 et 3 ans à Saint-Lô du 25 au 27 octobre > Championnats de France des Mâles de 2 et 3 ans à Saint-Lô du 25 au 27 octobre

Championnats de France des Mâles de 2 et 3 ans à Saint-Lô du 25 au 27 octobre

L’ANSF (Association Nationale du Selle Français), dont Destrier est un partenaire, organisait, le dernier week-end d’octobre, le Championnat de France des mâles de 2 et 3 ans.

Associé au concours international, le championnat de France des mâles rassemblait 30 sujets de 2 ans et 65 de 3 ans. Les plus âgés s’exécutaient au saut monté en plus du saut en liberté et d’un examen au modèle et aux allures.

Les résultats montrent une diversité génétique qui augure un nouvel élan pour la renommée du cheval de sport.

 

Mâles de 2 ans – Prix Destrier

Bacchus Saint-Lois le bienvenu.

Bienvenu en effet pour labelliser la ville de Saint-Lô et marquer l’histoire du CPE. C’est en effet Claude Paris, naisseur du champion, qui fut d’une part à l’origine du centre équestre de la Gourmette saint-loise et d’autre part l’un des artisans des premières ventes de chevaux puis de l’élaboration intellectuelle du site.

Que Bacchus Saint-Lois soit champion, rien de plus gratifiant pour cet homme et l’élevage normand. Le fils d’Orlando possède une souche maternelle d’exception. Sa 3ème mère Roxelane III par Grand Veneur a produit Digne Saint-Lois, Maestro Saint-Lois (olympique à Londres pour le Brésil) et surtout Le Prestige Saint-Lois dont on connaît les performances avec Kevin Staut.

Vendu lors des ventes Fences, il appartient à Patrick Desrats de Rosey en Haute-Saône. Avec une note de 8.17, il devance Broadway Concept par Nippon d’Elle avec 7.93. Par sa 4ème mère, Broadway possède le sang de Sisi de la Cour mère du double champion de France Hélios de la Cour II.

 

Mâles de 3 ans

 Admiral de Leurven de justesse.

Avec la même note de 7.9 que son dauphin Adagio de Talma, le vainqueur des mâles de 3 ans est un fils de Lux Z et d’une souche maternelle plus modeste que celle de son adversaire. Il appartient à une Bretonne des Côtes d’Armor.

Adagio de Talma, désormais propriété d’une écurie belge, outre la génétique de son père Lamm de Fetan (le pur-sang Laudanum et le Tot de Semilly) est lié par sa 4ème mère aux noms prestigieux d’Ideo du Thot (vainqueur de la Coupe du Monde), Kingly du Reverdy et voilà longtemps Osyris une brillante jument sous la selle d’Eric Navet.

 

Photo remise des prix des 2 ans

Bachhus Saint- Lois

Pour représenter Destrier, Madame Corine Ralison – Directrice de la division Équine du groupe Agrial.

SONY DSCSONY DSCSONY DSC