Accueil > Alexis Gautier a commenté le GP de Bordeaux sur Equidia > Alexis Gautier a commenté le GP de Bordeaux sur Equidia

Alexis Gautier a commenté le GP de Bordeaux sur Equidia


Invité par la Fédération Française d’Equitation au Jumping de Bordeaux, Alexis Gautier a accepté la proposition de la chaîne Equidia à commenter le Grand Prix.

Pour une première, les compliments affluent pour un garçon dont les qualités pédagogiques sont appréciées, par exemple, en Croatie. Le Champion de France « Destrier » revient sur le Grand Prix bordelais et les performances des cavaliers français.

« Le parcours du Grand Prix était différent et largement aussi délicat que celui de la Coupe du Monde pour un lot de chevaux différents. Certains avaient concouru la veille sans trop de résultat, d’autres sont des chevaux en devenir avec enfin certains couples de référence ». Il poursuit : « Les deux difficultés étaient constituées par le double 5, oxer vertical suivi avec un contrat de foulée par un oxer dans lequel le chef de piste avait placé des plantes qui créent un effet d’optique très particulier pour les chevaux. Avant le triple en fin de parcours logé le long de la lice avec peu d’espace pour le prendre, le vertical 10 en travers a été fautif ».

 

Les parcours français

Kevin Staut et Kraque Boom : « le cavalier était sûr de lui, le cheval allait très bien, Kevin laissait faire . Il a abordé l’oxer avec une foulée longue et Kraque s’est brusquement arrêté ». NDLR : Les spécialistes se souviendront de la chute de Pierre Durand et Jappeloup à Los Angeles
Michel Robert et Kellemoi de Pepita : « La jument a une petite baisse de forme et lorsqu’elle traverse la main, il est très difficile de la maîtriser ».
Pénélope Leprévost et Nenuphar’Jac : « Elle ne le monte que depuis deux semaines. Il ne sont pas encore en phase surtout pour un 5 étoiles. Ceci dit , elle fait deux fautes consécutives mais le reste du parcours est encourageant ».
Stefan Lafouge et Pontiac : « C’est son 2ème cheval appelé à remplacer Gabelou des Ores. Il manque d’expérience, il n’est pas encore réglé. C’est pour cela qu’il a terminé le parcours après son refus afin de l’aguerrir ».
Patrice Delaveau et Ornella Mail : « Une véritable démonstration tant au premier tour qu’au barrage. La jument a montré une maturité exceptionnelle malgré le peu d’expérience à ce niveau. Pour un premier 5 étoiles quasiment à froid après la pause hivernale c’est formidable ».
Aldrick Cheronnet et Barbarossa van Paemel : « Superbe week-end pour un cavalier qui n’a pas la routine des grandes épreuves. Quatre points dans la Coupe et 4 points dans le Grand Prix c’est vraiment beau ».
Roger-Yves Bost et Nifrane de Kreisker : « Cette jument est appelée à remplacer Ideal de la Loge en cheval de tête. Pour le moment elle manque encore d’expérience à l’intérieur »..
Philippe Rozier et Randgraaf : « Le cheval était encore assez irrégulier. Là il a montré une belle constance avec un superbe barrage et le cavalier était dans un grand week-end ».

Comment le Brésilien Alvaro de Piranda avec Ad Ashleigh Drossel Dan a-t-il battu Christian Ahlmann et Lorenzo ?
« Il a effectué une relance beaucoup plus énergique après le double 5A, 5B. . Ceci dit, Christian Ahlman est un peu moins véloce avec son grand cheval ».