Coliques digestives récidivantes

Les coliques constituent la 1ère cause de mortalité chez le cheval âgé entre 1 et 20 ans.
Le terme de « colique » signe la manifestation d’une douleur abdominale aiguë, sans distinction sur sa cause ni sur son intensité.
Pour ce qui est des coliques dont l’origine est digestive, on distingue des causes différentes et multiples à chaque segment du tractus digestif mais la première d’entre elles reste alimentaire.
La gravité est très variable selon la cause et les récidives sont fréquentes.

Les clefs d'un programme alimentaire anti-coliques

  • Limiter l’apport en glucides et notamment en amidon :
    Maximum 2g/ kg PV* amidon/ jour
    Maximum 1g/ kg PV* amidon/ repas
    Pour des cas de récidives fréquentes, ces recommandations sont divisées par 2.
  • Equilibrer les sources d’amidon (différentes céréales) et favoriser l’amidon très digestible (avoine, céréales floconnées)
  • Substituer éventuellement une partie de l’énergie glucidique par de l’énergie lipidique (matières grasses) si besoin est
  • Favoriser l’apport en fibres, notamment longues :
    Quantité fourrage = 1,5% PV* en MS**/jour
  • Favoriser l’apport en probiotiques (levures vivantes)
  • Eviter tout risque de déshydratation (difficultés d’accès à l’eau, eau trop froide)
    Consommation d’eau : 7 à 16L/100 kg PV* (selon l’activité du cheval et la température)

*PV = Poids Vif
**MS = Matière sèche

Programme alimentaire

Pour un cheval de 500 kg (poids de forme), avec une activité moyenne

Ration

Optimum
Aliment

Destrier OPTIMUM : 6L/ jour

Tout aliment dont la quantité n’excède pas 500 à 1000g d’amidon par jour (selon le type et la gravité des coliques) peut être envisagé.

Amidon : 600 g/jour

Fourrage

Foin : >8 kg/jour

ou Herbe pâturée : 10 h/ jour (30 à 40 kg/jour)
ou Enrubanné : 10 kg/jour

Types et variétés :

Limiter l’ingestion de fibres non digestibles (paille), à faibles valeurs nutritives et augmentant le risque d’impactions, notamment dans l’estomac et le gros intestin.

L’origine et la qualité d’un fourrage peuvent faire varier substantiellement les paramètres nutritionnels d’un programme alimentaire 

Eau

Eau propre et tempérée à volonté (attention à la déshydratation)

Répartition journalière
  • Matin

    Foin : 3kg


    +1h
     2L d’OPTIMUM

  • Midi

    Foin : 2kg


    +1h
     2L d’OPTIMUM

  • Soir

    Foin : 3kg


    +1h
     2L d’OPTIMUM

Ce programme alimentaire doit être ajusté en fonction du poids du cheval, de son état corporel et de son activité physique mais aussi de la cause des coliques ainsi que de la gravité et de la fréquence des crises. Pour tout conseils en nutrition relatifs à une pathologie, il est recommandé de demander conseil à son vétérinaire.

Apport nutritionnels de la ration

Cette ration contient en moyenne : 6,5 UFC (1) et 550 g MADC(2)(3)

(1) UFC = Unité Fourragère Cheval, correspond à la valeur énergétique d’un kilo d’orge standard (soit 2200 kcal d’énergie nette chez le cheval à l’entretien).
(2) MADC = Matière Azotée Digestible Cheval, système d’évaluation des besoins et des apports protéiques établi par l’INRA
(3) Calculé pour un foin de pré standard à 0,5 UFC et 18g MADC/ kg MS, la qualité du fourrage pouvant faire varier notablement les paramètres nutritionnels de la ration.

Programme alimentaire Pour un cheval de 500 kg (poids de forme), avec une activité moyenne
Ration
Aliment Optimum
Destrier OPTIMUM : 6L/ jour

Tout aliment dont la quantité n’excède pas 500 à 1000g d’amidon par jour (selon le type et la gravité des coliques) peut être envisagé.

Amidon : 600 g/jour

Fourrage Foin : >8 kg/jour

ou Herbe pâturée : 10 h/ jour (30 à 40 kg/jour)
ou Enrubanné : 10 kg/jour

Types et variétés :

Limiter l’ingestion de fibres non digestibles (paille), à faibles valeurs nutritives et augmentant le risque d’impactions, notamment dans l’estomac et le gros intestin.

L’origine et la qualité d’un fourrage peuvent faire varier substantiellement les paramètres nutritionnels d’un programme alimentaire 

Eau

Eau propre et tempérée à volonté (attention à la déshydratation)

Répartition journalière

  • Matin

    Foin : 3kg


    +1h
     2L d’OPTIMUM

  • Midi

    Foin : 2kg


    +1h
     2L d’OPTIMUM

  • Soir

    Foin : 3kg


    +1h
     2L d’OPTIMUM

Ce programme alimentaire doit être ajusté en fonction du poids du cheval, de son état corporel et de son activité physique mais aussi de la cause des coliques ainsi que de la gravité et de la fréquence des crises. Pour tout conseils en nutrition relatifs à une pathologie, il est recommandé de demander conseil à son vétérinaire.

Apport nutritionnels de la ration

Cette ration contient en moyenne : 6,5 UFC (1) et 550 g MADC(2)(3)

(1) UFC = Unité Fourragère Cheval, correspond à la valeur énergétique d’un kilo d’orge standard (soit 2200 kcal d’énergie nette chez le cheval à l’entretien).
(2) MADC = Matière Azotée Digestible Cheval, système d’évaluation des besoins et des apports protéiques établi par l’INRA
(3) Calculé pour un foin de pré standard à 0,5 UFC et 18g MADC/ kg MS, la qualité du fourrage pouvant faire varier notablement les paramètres nutritionnels de la ration.

Bonnes pratiques

Le respect des bonnes pratiques est aussi important que le programme alimentaire en tant que tel.

À la distribution
  • Limiter la taille des repas : pas plus de 0,5% PV/repas (2,5 kg pour un cheval de 500 kg)
  • Fractionner la distribution des repas (minimum 3 repas par jour)
  • Respecter l’ordre de distribution suivant : fourrage au moins 1h avant l’aliment.
    Coup de pouce : le filet à foin augmente le temps de prise alimentaire, favorise la salivation et diminue le stress en occupant le cheval
  • Respecter des transitions alimentaires de 10 à 14 jours, pour les concentrés mais aussi pour les fourrages (la mise à l’herbe est une transition alimentaire)
  • Nourrir à heure fixe par la/les mêmes personnes
  • Distribuer l’eau en quantité et à température adéquate (pas trop froide)
À l’écurie
  • Limiter le confinement au box, favoriser les sorties au paddock
  • Limiter au maximum les sources de stress
À l’entrainement
  • Attendre 1 à 2 h après un repas d’aliment pour travailler le cheval

Ajustements et alternatives

POWER SAVE

Pour les chevaux nécessitant une ration plus riche en énergie glucidique (exercice très intense, tempérament froid etc) ou pour les propriétaires ayant une préférence pour le floconné.
Voir la page