Accueil > CHAMPIONNATS DE FRANCE D’ATTELAGE A LISIEUX > CHAMPIONNATS DE FRANCE D’ATTELAGE A LISIEUX

CHAMPIONNATS DE FRANCE D’ATTELAGE A LISIEUX

Benjamin Alliaud Vice-Champion avec 4 chevaux.

Sous un ciel bas et lourd, rayé de pluie sans pour autant que pèse un couvercle, comme l’écrivait Baudelaire ou Laforgue, une centaine d’attelages, allant d’un poney jusqu’à 4 chevaux, s’est concentrée dans l’enceinte de l’hippodrome de Liseux rénové pour y disputer le championnat de France. Tout cela sous le label du « Carrossier normand » et la mène d’Alain Jan.

Le team Destrier en force

Sans ternir un seul instant les performances des uns et des autres, le titre en Elite 4 chevaux apporte la preuve de la vitalité de cette catégorie à la veille des Jeux Équestres Mondiaux. En septembre 2014, la France disposera en effet de 9 places. Ils étaient 14 à Lisieux. Quatorze auxquels il faut ajouter Stéphane Chouzenoux « Team Destrier » absent, mais dont le palmarès et l’investissement, en collaboration avec le Haras National de Compiègne, sont un gage de compétence. Après l’international de Breda (NL), les chevaux du meneur de Conty avaient demandé un peu de remise en formation. Avec Chouzenoux à Compiègne, Alliaud et Bousquet à Tarbes et Mourier à Cluny, l’IFCE a, en 2012, donné un grand élan à la discipline, il est vrai son cœur historique de métier. A en croire la présence, à Lisieux, de Laurent Elias, responsable du haut niveau à l’ENE, cela aux côtés de l’entraîneur Félix Brasseur, on peut imaginer que les meneurs français seront prêts pour le rendez-vous. Les résultats de Lisieux étaient déjà à la mesure des efforts consentis puisque le pensionnaire du Haras de Cluny, Sébastien Mourier, est Champion après s’être classé seulement 11ème du dressage. L’artiste de celui de Tarbes, membre du team « Destrier », Benjamin Alliaud est second après avoir selon ses commentaires fait « de bonnes et de moins bonnes choses dans le marathon » (6ème) devant François Vogel et Anthony Horde très incisifs. Thibault Coudry, le champion 2012, rentre dans le top 5. L’Alsacien, Pierre Jung, team « Destrier » est 6ème alors que Frédéric Bousquet lui aussi « Destrier » et pensionnaire du Haras de Tarbes avec Alliaud est 10ème.

SONY DSC