Myosites sporadiques

La myosite est une maladie musculaire qui se caractérise par une destruction des cellules musculaire et qui provoque des crampes très douloureuses chez le cheval.
La forme sporadique est une forme occasionnelle qui ne nécessite pas de prédisposition génétique particulière du cheval.
On l’appelle aussi « coup de sang », « maladie du lundi », « tying up » ou « rhabdomyolise à l’exercice ».
Elle survient lorsque l’effort demandé est inapproprié : reprise excessive du travail après quelques jours de repos, exercice trop intense par rapport à la condition physique du cheval, effort prolongé notamment lorsqu’il fait très chaud ou lorsque le cheval est malade, surentraînement.
La déshydratation ainsi que certains déséquilibres alimentaires favorisent également la survenue des crises de myosites sporadiques.

Les clefs d'un programme alimentaire préventif

  • Diminuer la ration de concentrés de 30 à 50% les jours de repos pour éviter les excès énergétiques
  • Respecter les recommandations maximales en amidon :
    Maximum 2g/ kg PV* amidon/ jour
    Maximum 1g/ kg PV* amidon/ repas
  • Assurer une couverture optimale des besoins en minéraux (sodium, chlore, potassium, magnésium) et en antioxydants (Vitamine E, Sélénium, Triplox)
  • Assurer un rapport phospho-calcique (Ca/P) de 1,5 à 2
  • Donner suffisamment de fourrage pour occuper le cheval et limiter son stress :
    Quantité fourrage = 1,5% PV* en MS**/jour
  • Eviter tout risque de déshydratation (difficultés d’accès à l’eau, eau trop froide pour être bue en quantité suffisante)
    Consommation d’eau : 7 à 16L/100 kg PV* (selon l’activité du cheval et la température)

*PV = Poids Vif
**MS = Matière sèche

Programme alimentaire

Pour un cheval de 500 kg (poids de forme), avec une activité moyenne

Ration

Optimum
Aliment

Destrier OPTIMUM : 6L/ jour les jours de travail
4L/ jour les jours de repos

Tout aliment dont la composition et la quantité sont ajustées sur les besoins du cheval peut convenir.

 

Fourrage

Foin : >8 kg/jour

ou Herbe pâturée : 10 h/jour (30 à 40 kg/jour)
ou Enrubanné : 10 kg/jour

Types et variétés :

La distribution d’un foin de graminées est une bonne source de potassium et de magnésium

L’origine et la qualité d’un fourrage peuvent faire varier substantiellement les paramètres nutritionnels d’un programme alimentaire 

Eau

Eau propre et tempérée à volonté (attention à la déshydratation)

Compléments alimentaires et soin

ALGO MIN'

pierre minérale à lécher qui assure une couverture optimale et autorégulée des besoins en sel (chlorure et sodium)

HYDRAT

à utiliser lors d’efforts entraînant une sudation abondante qui peut conduire à une déshydratation.

Répartition journalière
  • Matin

    3 kg de foin


    +1h
    2L d’OPTIMUM

  • Midi

    2 kg de foin


    +1h
    2L d’OPTIMUM

  • Soir

    3 kg de foin


    +1h
    2L d’OPTIMUM

Enlever 1L le matin et 1L le midi pour les jours de repos

Ce programme alimentaire doit être ajusté en fonction du poids du cheval, de son état corporel et de son activité physique. Pour tout conseils en nutrition relatifs à une pathologie, il est recommandé de demander conseil à son vétérinaire.

Apport nutritionnels de la ration

Cette ration contient en moyenne : 6,5 UFC (1) et 550 g MADC(2)(3)

(1) UFC = Unité Fourragère Cheval, correspond à la valeur énergétique d’un kilo d’orge standard (soit 2200 kcal d’énergie nette chez le cheval à l’entretien).
(2) MADC = Matière Azotée Digestible Cheval, système d’évaluation des besoins et des apports protéiques établi par l’INRA
(3) Calculé pour un foin de pré standard à 0,5 UFC et 18g MADC/ kg MS, la qualité du fourrage pouvant faire varier notablement les paramètres nutritionnels de la ration.

Programme alimentaire Pour un cheval de 500 kg (poids de forme), avec une activité moyenne
Ration
Aliment Optimum
Destrier OPTIMUM : 6L/ jour les jours de travail
4L/ jour les jours de repos

Tout aliment dont la composition et la quantité sont ajustées sur les besoins du cheval peut convenir.

 

Fourrage Foin : >8 kg/jour

ou Herbe pâturée : 10 h/jour (30 à 40 kg/jour)
ou Enrubanné : 10 kg/jour

Types et variétés :

La distribution d’un foin de graminées est une bonne source de potassium et de magnésium

L’origine et la qualité d’un fourrage peuvent faire varier substantiellement les paramètres nutritionnels d’un programme alimentaire 

Eau

Eau propre et tempérée à volonté (attention à la déshydratation)

Compléments alimentaires et soin
ALGO MIN'

pierre minérale à lécher qui assure une couverture optimale et autorégulée des besoins en sel (chlorure et sodium)

Compléments alimentaires et soin
HYDRAT

à utiliser lors d’efforts entraînant une sudation abondante qui peut conduire à une déshydratation.

Répartition journalière

  • Matin

    3 kg de foin


    +1h
    2L d’OPTIMUM

  • Midi

    2 kg de foin


    +1h
    2L d’OPTIMUM

  • Soir

    3 kg de foin


    +1h
    2L d’OPTIMUM

Enlever 1L le matin et 1L le midi pour les jours de repos

Ce programme alimentaire doit être ajusté en fonction du poids du cheval, de son état corporel et de son activité physique. Pour tout conseils en nutrition relatifs à une pathologie, il est recommandé de demander conseil à son vétérinaire.

Apport nutritionnels de la ration

Cette ration contient en moyenne : 6,5 UFC (1) et 550 g MADC(2)(3)

(1) UFC = Unité Fourragère Cheval, correspond à la valeur énergétique d’un kilo d’orge standard (soit 2200 kcal d’énergie nette chez le cheval à l’entretien).
(2) MADC = Matière Azotée Digestible Cheval, système d’évaluation des besoins et des apports protéiques établi par l’INRA
(3) Calculé pour un foin de pré standard à 0,5 UFC et 18g MADC/ kg MS, la qualité du fourrage pouvant faire varier notablement les paramètres nutritionnels de la ration.

Bonnes pratiques

Le respect des bonnes pratiques est aussi important que le prrogramme alimentaire en tant que tel.

À la distribution
  • Fractionner la distribution des repas (minimum 3 repas par jour)
  • Respecter des transitions alimentaires de 10 à 14 jours
  • Donner si possible du foin à volonté pour occuper et tranquiliser le cheval. Coup de pouce : le filet à foin qui augmente le temps de prise alimentaire et diminue le stress.
  • Nourrir à heure fixe par la/les mêmes personnes
À l’écurie
  • Limiter le confinement au box, favoriser les sorties au paddock
  • Limiter au maximum les sources de stress
À l’entrainement
  • Eviter les jours de repos au box, sans exercice
  • Reprenez le travail en douceur après une période de repos
  • Réaliser un bon échauffement
  • Permettre au cheval de se relâcher pendant la séance
  • Effectuer une récupération active après un effort intense

Ajustements et alternatives

Tout programme alimentaire respectant une quantité ajustée sur les besoins du cheval, assurant une quantité suffisante de fourrage et évitant la déshydratation peut convenir.

VITALITY : CMV

Riche en antioxydants qui permet de compléter les apports pour des chevaux peu actifs dont la ration est essentiellement constituée de fourrage ou d’augmenter les apports sur une période sensible ...
Voir le complément

MINERAL TRADI : CMV

Riche en antioxydants qui permet de compléter les apports pour des chevaux nourris avec une ration « traditionnelle »
Voir le complément