Accueil > Alimentation des poulinières et jeunes – facteur de la croissance > L’alimentation de la poulinière en gestation

L’alimentation de la poulinière en gestation

La croissance du fœtus est tardive et exponentielle (les 2/3 de son développement se fait au cours du dernier trimestre). Au cours des huit premiers mois, les besoins de la jument en gestation, si elle n’est pas suitée, restent proches de l’entretien. A partir du 8ème mois de gestation, les besoins nutritionnels augmentent, pour couvrir le développement du fœtus : à 8 mois de gestation, le fœtus ne pèse que 8 kg. Il commence réellement sa croissance pour atteindre 50 kg à la naissance. Il prend donc plus de 40 kg dans les 3 derniers mois.

Les fourrages disponibles en cette saison hivernale sont à faible teneur nutritionnelle (foin) ou disponibles en faible quantité (herbe d’hiver), apportant en trop faible quantité les protéines, les vitamines et oligo éléments, indispensables au bon développement du fœtus. A cela s’ajoute le fait que la capacité d’ingestion de la jument diminue, en raison de la place occupée par le fœtus, d’où la nécessité de compléter l’apport de fourrage par une ration d’aliments adaptée aux besoins de la poulinière.

Graph besoins poulinière

Pour en savoir plus sur les recommandations nutritionnelles des chevaux d’élevage :

« Caractéristiques nutritionnelles incontournables de la nutrition élevage »

Rendez-vous sur la page d’accueil pour trouver l’aliment le plus adapté, ainsi que calculer vos rations.