Réalimentation post-chirurgie de coliques

Les coliques digestives peuvent donner lieu à une intervention chirurgicale.
Dans ce cas, une réalimentation progressive post-opératoire sera mise en place lors de l’hospitalisation et le vétérinaire chirurgien proposera souvent un programme alimentaire pour la sortir du cheval.

Les clefs d'un programme alimentaire post-opératoire de coliques

De la sortie d’hospitalisation jusqu’à 2 ou 3 semaines après

  • Limiter l’apport en glucides et notamment en amidon :
    Maximum 1g/ kg PV* amidon/ jour en début de réalimentation
    Maximum 1,5g/ kg PV* amidon/ jour en fin de réalimentation
  • Favoriser l’apport en acides gras essentiels oméga-3
  • Favoriser l’apport de protéines de haute qualité
  • Distribuer suffisamment de fourrage :
    Quantité fourrage = 0,8% PV* en MS**/jour en début de réalimentation
    Quantité fourrage = 1,2% PV* en MS**/jour en fin de réalimentation (avec un aliment complet comme l’INTEGRAL)

Augmenter progressivement la ration jusqu’à normalisation lors de la reprise du travail

*PV = Poids Vif
**MS = Matière sèche

Programme alimentaire

Pour un cheval de 500 kg (poids de forme), qui avait une activité sportive moyenne à soutenue

Ration

Integral
Aliment

Destrier INTEGRAL : 15L/ jour

Amidon : 465 g/jour
Passer progressivement à 25 L/jour sur une durée de 2 ou 3 semaines

Fourrage

Foin : 5 kg/jour

Passer progressivement à 7 kg/jour sur une durée de 2 ou 3 semaines
L’origine et la qualité d’un fourrage peuvent faire varier substantiellement les paramètres nutritionnels d’un programme alimentaire

Eau

Eau propre et tempérée à volonté

Compléments alimentaires et soin

Huile de colza : 100 mL/ jour

Passer progressivement à 200 mL/jour sur une durée de 2 ou 3 semaines

Répartition journalière
  • Matin

    0,8 kg de foin


    +1h
    2,5L INTEGRAL – 50 mL d’huile de colza

  • Milieu de matinée

    0,8 kg de foin
    2,5L d’INTEGRAL

  • Midi

    0,8 kg de foin
    2,5L d’INTEGRAL

  • Début d'après-midi

    0,8 kg de foin
    2,5L d’INTEGRAL

  • Fin d'après-midi

    0,8 kg de foin
    2,5L d’INTEGRAL

  • Soir

    0,8 kg de foin
    2,5L d’INTEGRAL – 50 mL d’huile de colza

Passer progressivement à 5, puis 4, puis 3 repas/jour sur une durée de 2 à 3 semaines en augmentant les quantités comme expliqué dans la rubrique « Programme alimentaire »

Ce programme alimentaire doit être ajusté en fonction du poids du cheval, de son état corporel (ainsi que de la perte de poids et d’état occasionnée par la chirurgie) et de son activité physique avant chirurgie. Il reste indicatif, le vétérinaire chirurgien étant le mieux à même de proposer un programmme adapté au cas particulier de son patient.

Apport nutritionnels de la ration

Cette ration de début de réalimentation contient en moyenne : 4,9 UFC (1) et 350 g MADC(2)(3)

(1) UFC = Unité Fourragère Cheval, correspond à la valeur énergétique d’un kilo d’orge standard (soit 2200 kcal d’énergie nette chez le cheval à l’entretien).
(2) MADC = Matière Azotée Digestible Cheval, système d’évaluation des besoins et des apports protéiques établi par l’INRA
(3) Calculé pour un foin de pré moyennement nutritif à 0,65 UFC et 35 g MADC/ kg MS, la qualité du fourrage pouvant faire varier notablement les paramètres nutritionnels de la ration.

Programme alimentaire Pour un cheval de 500 kg (poids de forme), qui avait une activité sportive moyenne à soutenue
Ration
Aliment Integral
Destrier INTEGRAL : 15L/ jour

Amidon : 465 g/jour
Passer progressivement à 25 L/jour sur une durée de 2 ou 3 semaines

Fourrage Foin : 5 kg/jour

Passer progressivement à 7 kg/jour sur une durée de 2 ou 3 semaines
L’origine et la qualité d’un fourrage peuvent faire varier substantiellement les paramètres nutritionnels d’un programme alimentaire

Eau

Eau propre et tempérée à volonté

Compléments alimentaires et soin
Huile de colza : 100 mL/ jour

Passer progressivement à 200 mL/jour sur une durée de 2 ou 3 semaines

Répartition journalière

  • Matin

    0,8 kg de foin


    +1h
    2,5L INTEGRAL – 50 mL d’huile de colza

  • Milieu de matinée

    0,8 kg de foin
    2,5L d’INTEGRAL

  • Midi

    0,8 kg de foin
    2,5L d’INTEGRAL

  • Début d'après-midi

    0,8 kg de foin
    2,5L d’INTEGRAL

  • Fin d'après-midi

    0,8 kg de foin
    2,5L d’INTEGRAL

  • Soir

    0,8 kg de foin
    2,5L d’INTEGRAL – 50 mL d’huile de colza

Passer progressivement à 5, puis 4, puis 3 repas/jour sur une durée de 2 à 3 semaines en augmentant les quantités comme expliqué dans la rubrique « Programme alimentaire »

Ce programme alimentaire doit être ajusté en fonction du poids du cheval, de son état corporel (ainsi que de la perte de poids et d’état occasionnée par la chirurgie) et de son activité physique avant chirurgie. Il reste indicatif, le vétérinaire chirurgien étant le mieux à même de proposer un programmme adapté au cas particulier de son patient.

Apport nutritionnels de la ration

Cette ration de début de réalimentation contient en moyenne : 4,9 UFC (1) et 350 g MADC(2)(3)

(1) UFC = Unité Fourragère Cheval, correspond à la valeur énergétique d’un kilo d’orge standard (soit 2200 kcal d’énergie nette chez le cheval à l’entretien).
(2) MADC = Matière Azotée Digestible Cheval, système d’évaluation des besoins et des apports protéiques établi par l’INRA
(3) Calculé pour un foin de pré moyennement nutritif à 0,65 UFC et 35 g MADC/ kg MS, la qualité du fourrage pouvant faire varier notablement les paramètres nutritionnels de la ration.

Bonnes pratiques

Le respect des bonnes pratiques est aussi important que le programme alimentaire en tant que tel.

À la distribution
  • Fractionner la distribution des repas (en passant de 6 à 3 repas par jour sur deux semaines de réalimentation)
  • Le filet à foin est particulièrement indiqué pour ralentir la vitesse d’ingestion, favoriser la salivation et occuper le cheval convalescent confiné au box.
  • Lorsque le cheval retournera au travail, respecter une transition alimentaire progressive de 14 jours jusqu’à la ration normale du cheval.
  • Distribuer l’eau en quantité et à température adéquate (pas trop froide)
À l’écurie
  • Limiter le confinement au box, favoriser les sorties au paddock
  • Limiter au maximum les sources de stress
À l’entrainement
  • Attendre 1 à 2 h après un repas d’aliment pour travailler le cheval