Syndrome de Cushing

La maladie de Cushing est une pathologie endocrinienne (hormonale) qui touche l’hypophyse, une glande située dans le cerveau.
Il s’agit d’une maladie dégénérative à évolution lente qui touche principalement les vieux chevaux (25 à 30% des chevaux de plus de 15 ans sont touchés) et qui par conséquent ne se guérit pas (on peut seulement ralentir son évolution).

Le mécanisme de la maladie est bien connu : la dégénérescence des neurones de l’hypophyse entraîne une réaction en chaîne qui aboutit à une surstimulation des glandes surrénales et à une augmentation de la production d’une hormone appelée « cortisol » (hormone du stress).
Les sympômes de la maladie (hirsutisme, sudation, fourbure, léthargie, amaigrissement et fonte musculaire, répartition anormale des graisses, sensibilité aux infections etc) sont directement corrélés à ce mécanisme d’action.
Une alimentation sécurisée est fondamentale pour limiter l’apparition des complications.

Les clefs d'un programme alimentaire adapté au Cushing

  • Limiter les apports énergétiques sans carencer (micronutriments)
  • Diminuer, voir supprimer l’aliment.
  • Sécuriser les apports en micronutriments par un complément minéral vitaminique (CMV), notamment pour renforcer l’immunité
  • Nourrir avec un foin peu à moyennement nutritif. Il est possible de limiter l’apport en glucides en trempant le foin.
  • Réduire la surface de pâturage pendant les périodes critiques (printemps et automne)

Programme alimentaire

Pour un cheval âgé de 500 kg, maigre (score corporel 2/5) à la retraite

Ration

Longlife
Aliment

Destrier LONGLIFE : 3L / jour

Objectif : lui faire reprendre de l’état tout en ayant une alimentation adaptée au Cushing

Amidon = 375 g

 

Fourrage

Foin : >10 kg/jour

Il est possible de faire tremper le foin afin d’en diminuer la teneur en énergie glucidique (5 à 10h de trempage).

Types et variétés :

Préférer un foin à < 10% de sucres solubles (récolté tardivement)
Limiter l’accès à l’herbe (surtout au printemps et à l’automne).

L’origine et la qualité d’un fourrage peuvent faire varier substantiellement les paramètres nutritionnels d’un programme alimentaire 

Eau

Eau propre et tempérée à volonté

Compléments alimentaires et soin

VITALITY

CMV (Concentré Minéral et Vitaminique) riche en antioxydants (Vitamine E, Sélénium, Curcuma) : 60 g par jour

Répartition journalière
  • Matin

    5 kg de foin


    +1h
    1.5 L de Longlife + 25g de VITALITY

  • Midi
  • Soir

    5 kg de foin


    +1h
    1.5 L  de Longlife + 25g de VITALITY

Ce programme alimentaire doit être ajusté en fonction du poids du cheval, de son état corporel et de son activité physique.

Apport nutritionnels de la ration

Cette ration contient en moyenne : 5,6 UFC(1) et 220 g MADC(2)(3)

(1) UFC = Unité Fourragère Cheval, correspond à la valeur énergétique d’un kilo d’orge standard (soit 2200 kcal d’énergie nette chez le cheval à l’entretien).
(2) MADC = Matière Azotée Digestible Cheval, système d’évaluation des besoins et des apports protéiques établi par l’INRA
(3) Calculé pour un foin de pré peu nutritif à 0,5 UFC et 18g MADC/ kg MS, la qualité du fourrage pouvant faire varier notablement les paramètres nutritionnels de la ration.

Programme alimentaire Pour un cheval âgé de 500 kg, maigre (score corporel 2/5) à la retraite
Ration
Aliment Longlife
Destrier LONGLIFE : 3L / jour

Objectif : lui faire reprendre de l’état tout en ayant une alimentation adaptée au Cushing

Amidon = 375 g

 

Fourrage Foin : >10 kg/jour

Il est possible de faire tremper le foin afin d’en diminuer la teneur en énergie glucidique (5 à 10h de trempage).

Types et variétés :

Préférer un foin à < 10% de sucres solubles (récolté tardivement)
Limiter l’accès à l’herbe (surtout au printemps et à l’automne).

L’origine et la qualité d’un fourrage peuvent faire varier substantiellement les paramètres nutritionnels d’un programme alimentaire 

Eau

Eau propre et tempérée à volonté

Compléments alimentaires et soin
VITALITY

CMV (Concentré Minéral et Vitaminique) riche en antioxydants (Vitamine E, Sélénium, Curcuma) : 60 g par jour

Répartition journalière

  • Matin

    5 kg de foin


    +1h
    1.5 L de Longlife + 25g de VITALITY

  • Midi
  • Soir

    5 kg de foin


    +1h
    1.5 L  de Longlife + 25g de VITALITY

Ce programme alimentaire doit être ajusté en fonction du poids du cheval, de son état corporel et de son activité physique.

Apport nutritionnels de la ration

Cette ration contient en moyenne : 5,6 UFC(1) et 220 g MADC(2)(3)

(1) UFC = Unité Fourragère Cheval, correspond à la valeur énergétique d’un kilo d’orge standard (soit 2200 kcal d’énergie nette chez le cheval à l’entretien).
(2) MADC = Matière Azotée Digestible Cheval, système d’évaluation des besoins et des apports protéiques établi par l’INRA
(3) Calculé pour un foin de pré peu nutritif à 0,5 UFC et 18g MADC/ kg MS, la qualité du fourrage pouvant faire varier notablement les paramètres nutritionnels de la ration.

Bonnes pratiques

Le respect des bonnes pratiques est aussi important que le prrogramme alimentaire en tant que tel.

À la distribution
  • Distribuer le foin à l’aide d’un filet à foin afin d’en ralentir la vitesse d’ingestion
  • Distribuer l’eau propre et tempérée à volonté
  • Respecter l’ordre de distribution suivant : fourrage au moins 1h avant l’aliment
À l’écurie
  • Si le cheval vit en groupe, gérer la compétition entre individus et vérifier qu’il accède facilement à sa nourriture et à l’eau.

Ajustements et alternatives

FIBRISSIMO

Remplacer tout ou partie du foin par du FIBRISSIMO « en soupe » pour les chevaux déshydratés et/ou souffrant de problèmes dentaires (constat de « quidding » par exemple : (boulettes d’aliments prémâché recrachées)
Voir la page

MASH

Le MASH est une bonne alternative en cas de problèmes dentaires (difficultés à mastiquer), d’appétit médiocre (avec nécessité de reprise d’état) ou de difficultés d’accès à l’eau (compétition entre individus). ...
Voir le complément